Les 3 pires bévues quand on parie sur le sport

Lorsque vous choisissez de vous divertir en plaçant des paris sur un site de bookmaker, il est très important d’éviter les pièges. En effet, quelques pratiques semblent logiques, mais vous feront perdre plus d’argent qu’elles ne vous en feront gagner. Notre guide, qui est fait à la fois pour les débutants et les parieurs confirmés, a pour but de prévenir ce type d’erreur alors même que vous commencez tout juste à parier.

Parier à l’émotion

Quand vous jouez avec votre argent, il est indispensable de laisser vos émotions de côté. Elles peuvent être difficiles à gérer et à maîtriser pour certaines personnes. Mais que ce soit au poker, dans les casinos ou aux paris sportifs, ne vous laissez pas dicter votre comportement par vos ressentis ! Prenez (beaucoup) de recul et essayez de voir la situation de manière très froide avant de placer votre pari. D’ici, réfléchissez au pari que vous voulez placer. C’est votre équipe préférée ? Est-ce que vous avez étudié les chances réalistes qu’elle a face à l’adversaire ? Regardez les résultats des matchs précédents, les prévisions météo, qui sera sur le terrain, etc. Ne laissez rien au hasard. Si vous estimez de manière très objective que l’équipe adverse a plus de chance d’emporter la rencontre, n’hésitez pas et pariez dessus. Votre but est de gagner de l’argent. On vous rassure, vos joueurs fétiches ne sauront jamais rien de votre « trahison ». Et en plus, ils gagnent beaucoup d’argent en exerçant leur passion, ils ont d’autres chats à fouetter que de surveiller si leurs fans leur sont fidèles dans les paris, le principal est de ne pas les lâcher quand vous êtes en tribunes, nous sommes d’accord !

Pour les matchs locaux ou pour les grandes compétitions, la clé est vraiment d’analyser tous les paramètres et de parier pour l’équipe gagnante, que ce soit celle qui trône sur le poster au-dessus de votre lit (oui, on sait tout.) ou pas. Bonne chance, jeune padawan !

Se fier à un seul pronostic

Depuis deux semaines, vous suivez trucmuchedu59, ce parieur voit juste pour toutes les rencontres sur lesquelles il a pronostiquées. Vous êtes bien tenté de suivre ses conseils et de parier sur la Suisse en finale de l’Euro, comme il l’a prédit. Ce n’est pas Paul le poulpe, mais presque ! Attention aux stratégies fumeuses établies par des pronostiqueurs non reconnus. Il est, en effet, très facile de modifier la date des posts qu’on écrit. Il a peut-être fait un pronostic du match A après ce match A et l’a publié avec une heure antérieure au match, en feignant d’avoir eu un bug informatique ce dernier jour ! Ne vous laissez pas avoir. D’ailleurs, la Suisse a été sortie de la compétition, elle n’a pourtant pas démérité !

Que ce soit pour n’importe quoi dans la vie, gardez un esprit critique ! Ne vous fiez pas à l’avis d’une seule personne, aussi charismatique soit-elle, et prenez vos renseignements avec d’autres sources, faites la synthèse et construisez-vous votre propre opinion. C’est comme cela que vous gagnerez le respect de vos pairs et pas en gobant sans réfléchir les infos sur le dernier 13h pour les régurgiter bêtement avec vos proches. On en convient, ce moyen est beaucoup plus facile et moins fatiguant. Mais si vous l’appliquez aux paris sportifs, vous allez perdre de l’argent. Eh oui, faire un travail d’enquêteur est indispensable si vous voulez des informations sûres. Pour cela, nous vous conseillons de consulter plusieurs pronostics sportifs et d’analyser vous-même les paramètres qui vous intéressent pour placer votre pari sur le match. Et si vous souhaitez suivre un pronostic aveuglément, au moins choisissez-les parmi les sites professionnels et reconnus.

Ne pas se fier aux cotes attirantes

C’est logique. Vous vous dites : si la cote est faible, c’est que le bookmaker veut redistribuer moins d’argent aux parieurs, alors ils baissent la cote au maximum. Une petite cote signifie un résultat presque assuré. FAUX. Ne tombez pas dans ce piège grossier. On vous l’accorde, c’est plein de logique et vous ne faites qu’appliquer notre premier principe de laisser de côté vos émotions. Mais faites attention. Les cotes faibles (1,10 ou 1,20 par exemple) ne vous rapporteront pas beaucoup par rapport à l’investissement que vous placez sur le pari. Cette stratégie vous oblige à gagner presque à chaque fois et comme un match n’est jamais gagné d’avance, vous perdrez plus d’argent que vous n’en gagnerez. De plus, les bookmakers font parfois exprès de baisser les cotes pour piéger les parieurs sans défense. Si distribuer de gros gains ne fait pas peur à ces opérateurs, leur plus grande crainte est de voir les parieurs déserter sur leurs espaces de paris. Rappelez-vous que si les petites cotes garantissaient obligatoirement la victoire, tout le monde parierait dessus et les « bookies » fermeraient leur porte. Si la victoire était courue d’avance pour les paris, le bookmaker ne le proposerait même pas. Encore une fois, analysez bien toutes les données avant de placer un pari.

Maintenant, vous êtes prévenus ! Vous savez comment ne pas tomber dans les pièges les plus communs des parieurs débutants.

Apprenez maintenant les autres secrets pour devenir un parieur émérite ! Consultez nos articles spécialement préparés pour vous :

  • William-Hill-Sports
  • BetClic
  • bwin
  • Unibet