Le blanchiment d’argent, l’ennemi numéro 1 des bookmakers

Malheureusement, toutes les activités où l’on peut gagner légalement de l’argent attirent aussi des convoitises malhonnêtes qui détournent le rôle de ces établissements virtuels afin de servir d’autres sombres desseins. Mais de quoi parle-t-on quand on aborde le sujet du blanchiment d’argent, exactement ? Et comment les bookmakers s’en prémunissent-ils ?

Définition du blanchiment d’argent

Très concrètement, cette pratique illégale consiste à utiliser des circuits d’argent légaux pour « purifier » et légitimer l’usage d’argent provenant de différents trafics. On l’appelle aussi finance noire. L’objectif du blanchiment d’argent est, pour les criminels, de pouvoir utiliser en toute tranquillité des fonds qui sembleraient provenir d’activités tout à fait honnêtes alors qu’en réalité, l’argent a été blanchi.

Les activités de blanchiment d’argent sont, bien entendu, punies par des peines de prison et de grosses amendes. Si avant les malfaiteurs étaient avantagés par les nombreuses failles du système de certains établissements, dont les bookmakers, ce n’est aujourd’hui heureusement plus le cas. Comment les opérateurs de casinos et de paris sportifs se protègent de cette activité illégale ?

Le plan de bataille des opérateurs

Les bookmakers ont longtemps été victimes de ce type d’arnaques et devenaient complices, malgré eux, de trafic d’argent. Aujourd’hui, la priorité de tous ces opérateurs, c’est justement la transparence concernant l’origine des fonds déposés.

Les paiements par portefeuilles électroniques et par cartes bancaires sont largement encouragés, étant donné qu’il est difficile de faire transiter des fonds électroniquement sans garder de traces. Le but des criminels étant de devenir intraçables et anonymes sur la toile, cela réduit considérablement leur champ d’action. Ensuite, les paiements par tickets prépayés, qui sont souvent achetés grâce à des espèces dans les établissements agréés pourraient faire peur, mais sachez que de tels dépôts sont limités, et empêchent les grosses transactions d’être passées. Les organisations malhonnêtes préfèreront des moyens plus rapides de nettoyer l’argent sale.

Enfin, sachez que si votre bookmakers vous pose toutes ces questions sur vous, et tient absolument à ce que toutes vos informations soient à 100% correctes, c’est justement pour que l’opérateur sache à quel joueur il donne son autorisation de jouer sur son site. Loin d’être une mesure dissuasive, c’est plutôt une mesure préventive pour décourager les organisations mafieuses. Bien entendu, ces contrôles visent aussi à protéger les victimes de dépendance aux jeux d’argent contre eux-mêmes, en empêchant de multiples inscriptions sous de fausses identités.

Heureusement, la réputation des bookmakers a récupéré de sa superbe suite à ces mesures.

Que cela soit des paris sportifs ou des jeux de casinos, les criminels chercheront toujours de nouveaux moyens pour contourner la loi et détourner le rôle premier du bookmaker. Les différents gouvernements luttent sans relâche pour fournir des solutions légales aux opérateurs afin d’empêcher ces tentatives d’escroquerie.

Grâce aux mesures déjà prises, les organisations mafieuses se détournent très souvent des bookmakers et casinos pour se tourner vers d’autres méthodes qui ne concernent plus les opérateurs de jeux d’argent en ligne. Espérons que cela dure !

Savez-vous ce qu’est un joueur responsable ?

Consultez nos articles sur le sujet, un homme averti en vaut deux :

  • William-Hill-Sports
  • BetClic
  • bwin
  • Unibet