Parier sur le tennis suisse

Qui dit tennis suisse dit forcément Roger Federer, numéro 1 du classement mondial et heureux possesseur de la distinction de l’ATP World Tour pendant 302 semaines. Il est incontestablement le meilleur joueur de sa génération. Virtuose de la raquette, il enchaîne les victoires et les titres. Inspiration pour toute une génération de jeunes joueurs sur tous les types de terrain (terre battue, gazon, dur indoor, dur outdoor), les Suisses se sont taillés une solide réputation. Avec des noms comme Jakob Hlasek ou Stanislas Wawrinka, il est donc peu étonnant que parier sur le tennis suisse revient à parier pour des gagnants !

Le tennis en suisse : un sport national

L’année 2012 a été des plus réjouissantes pour le tennis suisse. Avec son 17e titre au Grand Chelem et une médaille olympique (toujours grâce au fabuleux Federer), la Suisse est sur le devant de la scène internationale. C’est une passion partagée par une nation entière qui n’hésite pas à engager les meilleurs et à promouvoir un esprit tennistique fort, comme l’en attestent les actions répétées de la Fédération suisse de Tennis, aussi appelée Swiss Tennis.

Les cotes fluctuent très rapidement dans ce sport, ce qui révèle un jeu cachant à chaque minute de multiples surprises. Sachez profiter de l’happy hour, moment où les cotes sortent, pour lancer vos mises !

Le pari sur le tennis : trucs et astuces

Bien que les bases du pari sportif soient les mêmes, le pari tennistique nécessite l’apprentissage de techniques spécifiques et une connaissance poussée du milieu. Quoi qu’il en soit, il est inutile de répéter aux néophytes avides de gains qu’avant de parier, il faut aimer le sport et surtout, s’y intéresser ! En tennis, il faut bien entendu analyser les cotes des joueurs, en prenant en compte le fait que ceux-ci peuvent être surestimés (mais n’oubliez pas que personne n’est infaillible), ou sous-estimé. Les victoires surprises font parfois la richesse des parieurs téméraires ! Mais là aussi, les pièges sont multiples, et il vaut mieux gagner moins, mais gagner plus surement, ne serait-ce que pour couvrir vos mises, dans un premier temps.

En tant qu’amateur, pariez moins mais mieux. Inutile de vider votre bankroll en quelques coups de savates vains. Cela ne ferait que vous démoraliser et vous perdriez confiance en vous et en les joueurs sur lesquels vous avez porté vos espoirs. Être un bon parieur, c’est être régulier et constant dans ses mises, de raisonner plutôt que de fonctionner au coup par coup et dans l’affectif. Observez ! Le travail préparatoire constitue 90 % du temps consacré au pari. Miser plus en terme de fréquence signifie peut-être gagner plus, mais aussi très logiquement, perdre plus…

Autant dans ce cas ne pas laisser sa chance au hasard. Faites preuve de bon sens et amusez-vous !

  • William-Hill-Sports
  • BetClic
  • bwin
  • Unibet