Découvrez Clint Ndumba-Capela, le Suisse qui défie la NBA

Clint Ndumba Capela dunk

Si le basket n’est pas le sport le plus populaire dans notre pays, un Suisse fait actuellement son trou au sein de la plus prestigieuse des compétitions, la NBA : Clint Ndumba-Capela. Ce beau bébé (2,08 mètres pour 109 kilos) est le deuxième basketteur helvète de l’histoire à tenter sa chance aux États-Unis après Thabo Sefolosha. Si ce dernier y accomplit une carrière tout à fait honnête, Clint Capela est, lui, bien parti pour poser son empreinte sur les parquets de NBA. Retour sur le parcours de celui que l’on pourrait déjà qualifier de meilleur basketteur suisse de tous les temps, à tout juste 24 ans.

Une progression avec quelques accrocs

Clint Capela Hpuston Rockets

Né à Genève en 1994 d’un père angolais et d’une mère congolaise, Capela commence le basket-ball à 13 ans, dans le club de Meyrin. Très vite, il est repéré par le centre de formation de Chalon-sur-Saône, en France, et fait ses débuts en Pro A en novembre 2012, au poste de pivot. Il s’installe comme titulaire lors de la saison 2013-2014, et est même élu meilleur jeune du championnat.

Ses performances ne passent pas inaperçues outre-Atlantique puisqu’il est sélectionné en 25ème position de la Draft 2014 de la NBA par les Houston Rockets. Les débuts sont néanmoins compliqués pour le jeune Suisse, qui met quatre mois avant de rentrer son premier panier, et qui est ensuite prêté aux Vipers de Rio Grande Valley, une équipe de la NBA Gatorade League, une ligue mineure qui est dirigée par la NBA. Là-bas, Capela s’aguerrit et revient ensuite en NBA où le meilleur est encore à venir.

La révélation, puis la confirmation

"Capela devient une référence au poste de pivot [...] et est adoubé par les deux grandes stars de l’équipe, James Harden et Chris Paul."

Si le Suisse est le remplaçant de Dwight Howard pour la saison 2015-2016, il profite du départ de celui-ci pour s’installer dans le cinq majeur. L’arrivée du meneur Chris Paul en 2017 donne une nouvelle dimension aux Rockets, qui finissent en finale de la Conférence Ouest. Capela devient une référence au poste de pivot, dans une franchise qui a tout de même connu des pivots célèbres dans son passé récent (Yao Ming et Dwight Howard), et est adoubé par les deux grandes stars de l’équipe, James Harden et Chris Paul. Son style de jeu de pivot à l’ancienne détonne dans une ligue où l’on demande de plus en plus aux pivots de savoir shooter à 3 points. Très bon défenseur, il met une pression constante sur ses adversaires, en prenant bien souvent l’ascendant moral par son travail de sape sous les deux paniers. Il est ainsi l’un des grands artisans de la bonne saison 2017-2018 des Rockets, et qui finit là encore en finale de la Conférence Ouest.

Clint Ndumba Capela Carmelo Anthony Joachim Noah Rockets Knicks

Il fait d’ailleurs sensation aux yeux de l’Amérique toute entière lors de la demi-finale face aux Utah Jazz, en réalisant six contres lors du quatrième match et en mimant un « non » avec l’index de sa main gauche dès le premier contre de cette folle série. Un geste qui signifie que personne ne passera ce soir, et qui est moins une référence à Gandalf face au Balrog qu’un vibrant hommage à l’ancienne légende des Bulls Dikembe Mutombo, lui aussi d’origine congolaise, et qui est l’idole du jeune Clint comme il le reconnut après-match. En l’espace de quatre ans en NBA, le pivot a certes pris dix kilos, mais surtout beaucoup d’assurance dans son jeu. Cette année, si les Houston Rockets démarrent moins bien pour l’instant, lui répond toujours présent en tournant autour des double-double (15,6 points et 11,1 rebonds en moyenne).

Et la Suisse dans tout ça ? Sélectionné à huit reprises, le joueur doit, comme beaucoup d’européens en NBA, privilégier sa franchise plutôt que son pays. Il a ainsi décliné sa participation pour les qualifications en vue de l’Euro 2017 tout en affirmant rester disponible. C’est peu dire que la Suisse aurait bien besoin du grand Clint dont il serait le bon, la brute et le truand à la fois. En attendant, Clint Ndumba-Capela a tout l’avenir devant lui, et représente déjà de fort belle manière la Suisse au sein de la plus grande compétition de basket au monde.

Envie de parier sur les Houston Rockets de Clint Capela ou sur d’autres franchises de la NBA ? Betstars est fait pour vous ! Sur Betstars, profitez d’un bonus de bienvenue de 100$ et d’une nouvelle façon de concevoir le pari sportif !

Top Bookmakers
1. betway betway Bonus: 150CHF Parier
2. Bahigo Bahigo Bonus: 200CHF Parier
3. Spin Sports Spin Sports Bonus: 200CHF Parier
4. bwin bwin Bonus: 100CHF Parier
5. Interwetten Interwetten Bonus: 100CHF Parier
Notre sélection du mois
Bahigo
  • • Le bonus de 200 CHF
  • • Les cotes en moyenne élevées
  • • La qualité de l'application mobile
Parier
Les derniers articles
Plus
Pronostic Football Américain
Pronostic baseball
Pronostics Euro
Le football en Suisse
Football: les 5 meilleurs joueurs de l’histoire