Les courses hippiques, une histoire de chevaux !

Les paris sur le sport hippique sont monnaie courante et extrêmement répandus depuis la nuit des temps ! Afin de placer la bonne mise sur les meilleurs chevaux du moment, nous vous conseillons une petite rétrospective de l’histoire des courses de chevaux. A travers nos informations et nos anecdotes, il vous sera possible de choisir votre épreuve préférée parmi les différentes courses organisées dans les hippodromes les plus mythiques de la planète.

Une variété d’épreuves hippiques

Le sport hippique est le regroupement de plusieurs épreuves mettant en avant la participation des chevaux. Par exemple, il existe plusieurs épreuves de trot. La plus populaire et la plus répandue concerne le trot attelé qui met en scène un cheval et un sulky accroché à l’arrière de l’animal. Si les jockeys préfèrent concourir en ayant un contact réel avec le cheval, le trot monté permet au sportif d’être assis sur une selle, soit sur le dos de l’animal. N’oubliez pas que pour le trot, le cheval pratique une allure modérée et sautée, contrairement au galop, qui représente la vitesse la plus rapide de l’équidé.

D’ailleurs, à propos des épreuves de galop, plusieurs courses sont organisées comme celles de plat, où les chevaux partent en ligne pour atteindre le plus rapidement possible la ligne d’arrivée. Autrement, vous allez peut-être préférer les courses d’obstacles lorsque les chevaux doivent sauter des haies ou d’autres difficultés comme des bassins d’eau.

Les chevaux, ces sportifs légendaires

Il faut savoir que dès l’Antiquité, les chevaux étaient au cœur de toutes les attentions lors de courses exceptionnelles organisées dans les arènes. Attelés pour les Romains, ou montés par les Grecs, les chevaux faisaient déjà partie de l’univers du sport de haut niveau. Par la suite, le Moyen-âge a laissé place à des courses de chevaux montés à cru (sans selle), au sein même des rues des plus grandes villes !

Concernant la course de galop, son origine est réellement ancienne puisque les premières traces de cette épreuve remontent à l’an 509. A cette époque, le roi Bodrick a mis en jeu la main de sa fille Aliénor, au vainqueur de l’épreuve. Au fur et à mesure des époques, les épreuves hippiques se sont régulées avec l’instauration d’un code strict qui s’apparente aux courses modernes. Par exemple, le roi de France, Louis XIV s’était inspiré des Anglais pour organiser des courses de chevaux avec plusieurs concurrents, mais aussi, un poids à respecter pour ceux qui montaient l’animal.

On peut affirmer que les hippodromes se sont décuplés vers les XVIIIe et XIXe siècles, et ce, notamment en France et en Angleterre. Par exemple, sur le territoire voisin français, c’est la Société d’Encouragement pour l’amélioration des chevaux qui décide de l’organisation des courses de galop ou de trot. Il faudra alors attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour voir une mondialisation du sport, avec notamment l’apparition des courses de plat en Asie ou encore, aux Etats-Unis d’Amérique.

Des courses réputées

Afin de miser au mieux sur le sport hippique, nous conseillons à nos lecteurs de se diversifier dans les différents types de courses possibles. Grâce à notre présentation des compétitions les plus mythiques, il vous sera possible de placer un pari sur le Prix d’Amérique (trot attelé), le prix de l’Arc de Triomphe (plat), ou encore, le Grand Steeple Chase (obstacles). N’hésitez plus une seconde pour miser votre argent sur le quinté gagnant !