Le football, ou l’Empereur des sports

Dernièrement, on a pu apprendre que neuf mois après la victoire de l’Islande face à l’Angleterre lors de l’Euro 2016, le nombre des naissances du mois de mars a considérablement été décuplé. Cette statistique permet de prendre en considération tous les effets du football sur la population. C’est plus qu’un sport, c’est tout un univers ! Avec environ 270 millions de pratiquants dans le monde entier, le foot est le sport numéro un dans de nombreux pays. Par ailleurs, on dit souvent que le sport est populaire de par la facilité de son règlement. On peut donc clairement le dire, le football est le sport préféré des parieurs ! C’est pourquoi, à travers cet article, vous allez découvrir la formidable histoire qui a conduit le jeu de balle à devenir l’empereur des sports !

Un jeu de balle modernisé par les Anglais

Les jeux de balle ont été présents dans de nombreuses civilisations, plus ou moins anciennes. On retrouve par exemple des traces de ces sports chez les Romains, les Chinois, mais aussi les Grecs. Cependant, de l’Antiquité à nos jours, la discipline a considérablement évolué. Même si on pourrait parler d’un ancêtre du football en Italie, le « calcio florentin » n’est pas l’ancêtre direct du sport que l’on connaît. Alors que la discipline italienne était un mélange de foot, de rugby et de lutte, le jeu se pratiquait à 54 joueurs à partir de la fin du XVe siècle. Les historiens considèrent plutôt la soule médiévale, comme parent du football. Très brutal, ce sport était très populaire en France et en Angleterre vers 1200. Il n’y avait pas de limites de terrain, ni de joueurs et la soule possédait seulement deux règles : marquer un but dans le camp adverse et éviter tout homicide !

Par ailleurs, on peut affirmer que ce sont les grandes écoles d’Angleterre qui ont conduit à démocratiser le jeu de balle pour en faire le football. En effet, au départ, ce sont les amateurs de cricket de l’université de Sheffield qui décident de codifier le jeu de balle. Avec comme objectif de pratiquer un sport lors de la période hivernale, les joueurs de crickets fondent le premier club de foot en 1857. Ils vont l’appeler le Sheffield Football Club.

La première fédération est créée par l’Angleterre en 1863, dans le but de normaliser les règles et de développer la professionnalisation du sport. Les coups de pied et l’utilisation des mains sont interdits, c’est le début de la grande épopée du football. En Suisse, il faudra attendre 1898 pour voir apparaître un championnat national...

Popularisation du sport par la compétition internationale

Même si la diffusion du football dans le monde entier a d’abord débuté par le travail des colons, la création de la Fédération Internationale de Football Association a permis une évolution plus rapide et la popularisation du sport dans tous les pays. La FIFA, créée en 1904, lance les premiers matchs entre les sélections internationales et l’engouement est spectaculaire.

Dès 1908, le sport fait son apparition aux Jeux olympiques de Londres, mais c’est en 1912, que Jules Rimet a l’idée de créer une compétition internationale ouverte seulement aux joueurs professionnels. En 1930, l’Uruguay organise la première Coupe du Monde qui remporte un succès spectaculaire aussi bien économique que populaire. Les hôtes remportent la compétition de 13 équipes et le trophée est appelé Jules Rimet.

Le football d’aujourd’hui

Depuis cette époque, le foot s’est considérablement développé, notamment sur le plan économique. Les plus grandes compétitions mondiales génèrent des revenus considérables ! En attendant la prochaine Coupe du Monde en Russie en 2018, nous vous conseillons nos articles qui présentent l’histoire des plus belles compétitions, mais aussi des équipes et joueurs les plus mythiques. Chaque information glanée peut vous rapporter gros dans vos pronostics.