Football: les 5 meilleurs joueurs de l’histoire

joueurs football numéro 10

La voilà ! La liste que tout le monde attendait ! Nous sommes bien conscients des risques pris en établissant ce top... Oubliez les légendes du foot chères à vos cœurs… Les joueurs qui ont marqué l’histoire de ce sport ne se comptent pas sur les doigts des deux mains. Pour beaucoup, c’est une affaire affective, liée aux souvenirs footballistiques de notre enfance et à ceux qui nous ont fait rêver et vibrer.

Voilà donc NOTRE Top 5, forcément subjectif, des meilleurs joueurs de foot de l’histoire.

5/ Johan Cruyff, le Hollandais volant

johan cruyff argentine football

Le meneur de jeu néerlandais est le premier joueur à avoir remporté le ballon d’or trois fois. Il emmène dans les années 70 l’équipe de l’Ajax Amsterdam jusqu’au sommet du foot européen en remportant trois fois la C1 consécutivement ! Champion des Pays-Bas à neuf reprises, il est le symbole de la stratégie du « football total » appliquée par les Bataves à l’époque. Transféré au FC Barcelone en 1973, il y posera les jalons de ce qu’est devenu le style de jeu unique du Barça. Sa carrière de joueur à la longévité étonnante (1964-1984), le verra inscrire 403 buts en 709 matchs disputés ! Seul regret pour Cruyff : la finale de Coupe du Monde 1974, perdue face à la RFA de Franz Beckenbauer.

4/ Ferenc Puskás, le Major galopant

Ferenc Puskás football

Le premier « superbuteur » de cette liste et peut-être de l’histoire du foot. Ferenc Puskás a débuté sa carrière professionnelle au Budapest Honvéd en 1943. Il marque 50 buts en Championnat de Hongrie en 1948, ce qui ne permet néanmoins pas au club de remporter le championnat. Puskás attendra pour cela 1950, et gagnera également les éditions 1952, 1954 et 1955. En 1958, le Major galopant s’envole pour l’Espagne et le Real Madrid, dont il fera le bonheur jusqu’en 1966. En remportant notamment cinq fois le championnat espagnol et trois fois la Coupe des Champions, Puskás marque l’histoire du club avec son coéquipier Alfredo Di Stéfano. Au cours de sa carrière, Ferenc Puskás inscrira un total de 709 buts en 720 matchs, fou !

3/ Alfredo Di Stefano, l’homme qui gagne tout

Alfredo Di Stefano 5 Coupes des champions

L’Argentin débute sa carrière à River Plate, le club cofondé par son père. Mais bien vite, Alfredo montre qu’il n’est pas là par hasard : le club remporte deux fois le championnat avec lui, Di Stefano inscrit à l’occasion 55 buts en 75 rencontres. Après un passage difficile en Colombie, au Millonarios FC, au cours duquel il inscrit tout de même presque un but par match (111 matchs - 96 buts), Di Stefano est repéré par les deux plus grands clubs espagnols : le Real Madrid et le FC Barcelone.

Une lutte acharnée commence pour récupérer le prodige Argentin, et c’est finalement le Real qui peut l’aligner à partir de 1953. La légende raconte qu’il aura fallu l’intervention de Franco pour que le Barça renonce à sa pépite, alors qu’un contrat avait déjà été signé et que Di Stefano avait déjà disputé trois matchs amicaux avec le Barça.

Aucun regret pour le Real, qui vivra avec Di Stefano son premier âge d’or : cinq Coupes des Champions, huit titres de Champion d’Espagne et cinq titres de meilleur buteur de la Liga pour Di Stefano.

2/ Diego Maradona, El Pibe de Oro

Diego Maradona Coupe du Monde

C’est le joueur le plus controversé de notre Top 5. Le nom de Maradona est connu par n’importe quel fan de foot, autant pour son talent que pour ses excès. Sa performance lors de la Coupe du Monde 1986 est emblématique des contradictions qui entourent le personnage de Maradona. Lors de la demi-finale face à l’Angleterre, Maradona inscrit un but en s’aidant de la main qui deviendra célèbre : « la main de dieu » dira Diego après le match…

Sur le but suivant, Maradona remonte tout le terrain en dribblant un à un tous les défenseurs adverses pour ce qui deviendra une image d’anthologie du football. En finale, Diego Maradona marquera le but qui offre la Coupe du Monde à l’Argentine.

Sa carrière, à Boca Juniors puis au FC Barcelone et surtout au Napoli, sera brillante même si on ne peut s’empêcher de regretter que les soucis extra-sportifs aient souvent détournés Maradona de sa trajectoire, sans quoi il aurait probablement pu trôner au sommet de ce top…

1/ Pelé, l’homme aux mille buts

Pelé Joueur foot Brésil

Pelé est l’antithèse de Maradona, calme et posé, fidèle pendant près de vingt ans à son club de cœur, Santos. Les comptes exactes varient mais les spécialistes s’accordent à placer Pelé en tête des buteurs de l’histoire du foot : son total aurait dépassé 1000 buts ! Chaque 19 novembre, les habitants de Santos fêtent d’ailleurs le « Jour Pelé » pour l’anniversaire de ce millième but, inscrit au stade Maracanã.

Les statistiques concernant Pelé font tourner la tête : 92 triplés, 30 quadruplés, 6 quintuplés et un octuplé ! Il fut logiquement élu « Athlète du siècle » par le CIO et « Meilleur joueur du XXe siècle » par la FIFA.

L’élégance et la classe de Pelé balle au pied étant indescriptible, de nombreuses actions et buts réalisés par le génie Brésilien font aujourd’hui parti de l’imaginaire collectif et des archives vidéo préférées des fans de football.

Il est également le seul joueur à avoir remporté trois Coupes du Monde, en 1958, 1962 et 1970.

Pelé impressionnait tellement sur un terrain de football, qu’il est arrivé à plusieurs reprises que les supporters des équipes adverses l’acclament. Ce fut notamment le cas lors d’un match de championnat Brésilien qui vit Pelé effacer 7 joueurs pour aller marquer après une course de 70 mètres face à Fluminense. Le Stade du Maracanã dispose aujourd’hui d’une plaque commémorant cette action, considérée comme « le plus beau but » inscrit dans ce stade mythique.

Retrouvez plus d’informations et d’anecdotes sur le football en consultant nos articles ci-dessous :