Pronostic Coupe du Monde 2022 : le groupe G au peigne fin

groupe G World cup
Sous réserve d’évolution des cotes (16/09/22)
CompétitionCoupe du Monde 2022
Horaireà partir du dimanche 20 novembre 2022
Notre pronosticVictoire du Brésil
Cote1.40 Misez 100 CHF et gagnez 140 CHF !
Bookmakerbwin
Victoire du Brésil
Les meilleures cotes
Cote : 1.40
Misez 100 CHF et gagnez 140 CHF si le Brésil finit premier du groupe G (100 X 1,4 = 140).
Bonus
200$
Parier
Cote : 1.38
Misez 100 CHF et gagnez 138 CHF si le Brésil finit premier du groupe G (100 X 1,38 = 138).
Bonus
400CHF+ 100 CHF free bet
Parier
Cote : 1.38
Misez 100 CHF et gagnez 138 CHF si le Brésil finit premier du groupe G (100 X 1,38 = 138).
Bonus
100CHF
Parier

Pronostic Groupe G – Les points clés

  • Le Groupe est composé de quatre équipes, venant de 3 continents différents. On retrouvera le Brésil, quintuple champion du monde, la Suisse habituée des huitièmes de finale, la Serbie revancharde et pleine de talents, et le Cameroun, grande nation africaine.
  • Ce groupe est très proche du groupe E de la dernière coupe du monde, on se trouvait déjà le Brésil, la Serbie, et la Suisse, mais le Costa Rica au lieu du Cameroun.
  • La première journée opposera le Brésil à la Serbie et la Suisse au Cameroun. La seconde opposera le Brésil à la Suisse et la Serbie au Cameroun, et enfin, lors de la dernière journée, le Brésil affrontera le Cameroun tandis que la Serbie défiera la Suisse.

Présentation des équipes du Groupe G

Le Brésil

  • Histoire en Coupe du Monde : quintuple champion du monde, le Brésil est la nation la plus titrée du football, devant l’Allemagne et l’Italie. Ils glanent leur premier titre en 1958, puis remportent ceux de 1962, 1970, 1990, et 2002.
  • Performance en 2018 : il y a quatre ans, les Brésiliens avaient dû rendre les armes dès les quarts de finale, face à l’ambitieuse équipe belge. La Seleção avait précédemment fini première de leur groupe, puis éliminé sans trop de difficulté le Mexique en huitième de finale (2 – 0).
  • Performance continentale en 2021 : en 2021 avait lieu la Copa America. Les verts et jaunes avaient sorti d’une courte tête le Chili (1 – 0), puis le Pérou (1 – 0), avant de perdre en finale sur le même score, face à l’Argentine de Lionel Messi.
  • Leur équipe en 2022 : après de nombreux échecs de suite en coupe du monde, les Brésiliens arrivent avec des ambitions nouvelles, mais surtout un effectif qui semble ne jamais avoir été aussi fort depuis leur titre de 2002. Il y a des tops joueurs à tous les postes, qui jouent tous dans des tops clubs.
  • Leur Onze :
    • Alisson Becker (Liverpool FC)
    • Alex Sandro (Juventus Turin)
    • Eder Militao (Real Madrid)
    • Marquinhos (Paris SG)
    • Danilo (Juventus Turin)
    • Fabinho (Liverpool FC)
    • Fred (Manchester United)
    • Neymar (Paris SG)
    • Raphinha (FC Barcelone)
    • Vinicius Junior (Real Madrid)
    • Gabriel Jesus (Arsenal)

La Suisse

  • Histoire en Coupe du Monde : la Suisse n’a évidemment jamais remporté la Coupe du Monde. La Nati a tout de même atteint les quarts de finale, chez eux, en 1954. Ils n’ont malheureusement pas rejoint le dernier carré, en perdant contre l’Autriche, dans le match le plus fou de l’histoire de la Coupe du Monde (7 – 5).
  • Performance en 2018 : la Nati avait réussi à sortir d’un groupe compliqué, juste derrière le Brésil. Les coéquipiers de Xherdan Shaqiri n’avaient cependant pas su faire mieux qu’un huitième de finale, après une courte défaite contre la Suède, à cause d’un but de Forsberg à l’heure de jeu (1 – 0).
  • Performance continentale en 2021 : pour la dernière de Petkovic sur le banc de la Nati, l’équipe nationale suisse a battu son record en arrivant en quart de finale, après un parcours héroïque. Deuxième de leur groupe derrière l’Italie future championne d’Europe, ils ont ensuite éliminé la France en huitième de finale, avant de perdre aux penaltys contre l’Espagne en quart.
  • Leur équipe en 2022 : le nouveau coach Murat Yakin est ambitieux et peut profiter de nombreux tops joueurs, dont la plupart évoluent dans les 5 grands championnats. Ils ont notamment su priver l’Italie de coupe du monde, et a déjà battu le Portugal 1 – 0 en Ligue des Nations.
  • Leur Onze :
    • Yann Sommer (Borussia Mönchengladbach)
    • Ricardo Rodriguez (Torino)
    • Nico Elvedi (Borussia Mönchengladbach)
    • Manuel Akanji (Manchester City)
    • Silvan Widmer (Mayence)
    • Djibril Sow (Eintracht Francfort)
    • Granit Xhaka (Arsenal)
    • Remo Freuler (Atalanta Bergame)
    • Breel Embolo (AS Monaco)
    • Xherdan Shaqiri (Chicago Fire)
    • Noah Okafor (Red Bull Salzbourg)

La Serbie

  • Histoire en Coupe du Monde : la Serbie a déjà participé à deux autres coupes du monde, un exploit pour un pays créé il n’y a pas si longtemps et qui a donc réussi à faire un 3 sur 4 en Coupe du Monde. Ancien pays de Yougoslavie, certains Serbes ont donc fini 4ème en Coupe du Monde, en 1930, et en 1962.
  • Performance en 2018 : il y a quatre ans, la Serbie avait fini 3ème de leur groupe, à cause d’une défaite en fin de match contre la Suisse.
  • Performance continentale en 2021 : efficace en coupe du Monde, la Serbie n’a encore jamais participé à l’Euro. Pour l’édition 2021, ils avaient échoué lors du dernier barrage contre l’Écosse, à cause du penalty manqué par Aleksandar Mitrovic en fin de rencontre (1 – 1, 5 – 4 aux tab).
  • Leur équipe en 2022 : la Serbie n’a jamais semblé aussi forte. Il y a désormais des tops joueurs à chaque poste, et avec de grands noms, comme Sergej Milinkovic Savic, Dusan Tadic, ou Aleksandar Mitrovic, qui empile les buts en Premier League avec Fulham. Leurs pistons droits et gauches semblent eux en revanche en dessous du reste de l’équipe.
  • Leur Onze :
    • Pedrag Rajkovic (Majorque)
    • Nikola Milenkovic (Fiorentina)
    • Milos Veljkovic (Werder Brême)
    • Strahinja Pavlovic (Red Bull Salzbourg)
    • Filip Mladenovic (Legia Varsovie)
    • Sergej Milinkovic Savic (Lazio Rome)
    • Nemanja Maksimovic (Getafe)
    • Andrija Zivkovic (PAOK Salonique)
    • Filip Kostic (Juventus Turin)
    • Dusan Tadic (Ajax Amsterdam)
    • Aleksandar Mitrovic (Fulham)

Le Cameroun

  • Histoire en Coupe du Monde : qualifiés à 8 reprises en coupe du monde, ils sont réputés pour avoir été la première équipe africaine à avoir atteint les quarts de finale, lors de la Coupe du Monde 1990 (depuis le Ghana l’a fait en 2010).
  • Performance en 2018 : il y a quatre ans, le Cameroun n’avait pas su sortir du Groupe B de qualification de Coupe. Considérés comme le groupe de la mort, ils avaient fini derrière le Nigéria et la Zambie, mais devant de piteux Algériens.
  • Performance continentale en 2021 : le Cameroun était l’hôte de la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Pas favori malgré le soutien du public, ils avaient tout de même fini troisième de la compétition, après une défaite contre l’Égypte en demi-finale, puis une victoire pleine de rebondissements contre le Burkina Faso.
  • Leur équipe en 2022 : malgré quelques beaux noms, le Cameroun semble moins bien armé que d’autres années, et disputera sa première coupe du monde depuis la retraite de l’idole du pays Samuel Eto’o (qui a participé aux éditions de 2002, 2010, et 2014).
  • Leur Onze :
    • André Onana (Inter Milan)
    • Nouhou Tolo (Seattle Sounders)
    • Michael Ngadeu (La Gantoise)
    • Jean Charles Casteletto (Nantes)
    • Collins Fai (Al Taee)
    • Jean Onana (RC Lens)
    • André Franck Zambo Anguissa (SSC Napoli)
    • Karl Toko Ekambi (Olympique Lyonnais)
    • Nicolas Ngamaleu (Dinamo Moscou)
    • Eric Maxim Choupo Moting (Bayern Munich)
    • Vincent Aboubakar (Al Nassr)

Groupe G Pronostic – Notre conclusion

Même si la Serbie et la Suisse sont deux équipes très intéressantes et qu’elles devraient se disputer la deuxième place du groupe, nous voyons le Brésil finir en tête du groupe. Avec de la qualité à tous les postes, et une envie plus présente que jamais, ils devraient être redoutables, dans leur groupe d’abord, mais aussi pour le reste de la compétition.

➡️ Notre pronostic ? le Brésil finit 1er de son groupe

Suivez notre prono en pariant sur le bookmaker Bahigo

Victoire du Brésil